Andersen !

Résumé

Aujourd’hui Hans arrive à Copenhague du haut de ses 14 ans, avec une ambition débordante et une lourde histoire familiale pour bagages.

Dans sa tête, son ambition, sa fantaisie et sa raison se battent pour décider des chemins à emprunter pour son avenir. Et ils l’aident, à leur manière, avec beaucoup de bonne volonté et de gaucherie, à s’évader du temps présent à travers de belles histoires. Tantôt mornes et tristes comme le ciel gris et froid en hiver, tantôt drôles et enfantins comme un petit bonbon sucré pour les petits : « Andersen ! » raconte le et les contes de sa vie.

Redécouvrez : La Reine des Neiges, Les habits neufs de l’empereur, la petite marchande d’allumettes et la princesse au petit pois.

Note d’intention

« Aujourd’hui certaines adaptations, réadaptations, transformations et réécritures ont perdu l’essence des contes d’Andersen, tout comme ceux de Perrault ou encore des frères Grimm. Ils ont été simplifiés, jusqu’à les édulcorer complètement. Et le mot édulcorer n’a jamais été aussi à propos.

Edulcorer : « Donner à un aliment, à un médicament un goût sucré, par addition de matières sucrées ou de substances chimiques. Atténuer la dureté d’expression, la rigueur, le caractère acerbe de quelque chose ; affadir, adoucir » (*Larousse)

Au cours des siècles, certains aspects historiques, sanglants ou durs de ces contes ont été atténués au point parfois malheureusement d’en modifier le sens. La reine des neiges est devenue une histoire à l’eau de rose de deux sœurs,
alors qu’elle était à l’origine le voyage initiatique de deux enfants vers l’âge adulte.
Comment est-il également possible de transmettre un message identique quand la fin tragique de la petite
sirène se transforme en un Happy End? Il est dommage que certaines adaptations connues du grand public
modifient tellement l’histoire que le message initial de l’auteur n’existe plus.

Selon Bruno Bettelheim dans psychanalyse des contes de fées, les contes ont pour but de répondre
aux différents problèmes que l’enfant peut rencontrer tout au long de son développement. Il est
évident qu
e les problèmes rencontrés par les enfants ont changé au cours des siècles et que certains
contes peuvent sembler poussiéreux.
Mais faut-il passer tout cet héritage à la javel ? J’aimerais juste souffler sur la poussière pour
faire ressurgir l’incroyable modernité de ces œuvres, retrouver les origines mêmes des contes
pour
montrer à quel point les thèmes abordés font encore écho dans notre société actuelle.
« 

Alice Raingeard

Avec le soutien de :

Tournée

  • 26 mars 2022 – 25 de la Vallée – Chaville (92)
  • 12 février 2022 – Centre culturel Saint Exupery – Emerainville (77)
  • 30 janvier 2022 – Théâtre des Arcades – Buc (78)
  • 23 janvier 2022 – Halles des épinettes – Issy-Les-Moulineaux (92) – CREATION


Distribution

Equipe


Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :